• DELLALIAN Nariné

DELLALIAN Nariné

Violon (Violin)

Nariné Dellalian est né à Erevan dans une famille de musiciens. Elle fait ses premiers pas dans la musique avec son père, le compositeur Harutiun Dellalian. Elle étudie à l’école de musique spéciale Tchaïkovski pour prodiges dans la classe du professeur Matinian. Elle entre par la suite au Conservatoire d’État Komitas d’Erevan et étudie avec le professeur Harutunian. À la fin de ses études, elle commence à travailler à l’Orchestre Symphonique de Radio et Télévision d’Arménie. Depuis 1990, elle joue, avec son époux, le violoncelliste Levon Mouradian, dans l’Orchestre Gulbenkian, où elle a pu participer à de nombreux concerts. En 1991, le Théâtre National Sao Carlos l’a invité à participer à l’opéra Lost Love à Bruxelles en tant que coordinatrice des seconds violons.
Depuis 1993, Nariné occupe le poste de coordonnatrice assistante pour les seconds violons dans l’Orchestre Symphonique du Portugal.
Tout au long de ces années, elle a joué en tant que soliste et a intégré plusieurs groupes de musique de chambre au Portugal, en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Autriche, mais également aux États-Unis et au Japon. En 1998, elle a été invitée à participer à une série de concerts célébrant les 60 ans de la naissance du compositeur Harutiun Dellalian à Los Angeles. En 2000, elle publie un CD intitulé Musical Relics of Armenia (Reliques musicales d’Arménie) chez Sondex. En 2001, ce CD remporte le prix du meilleur album de musique traditionnelle (par AMFA Presents) à Los Angeles. En 2005, l’Orchestre National de Chambre d’Arménie l’invite à participer aux concerts du festival Rétrospective dédié au compositeur Harutiun Dellalian.
La même année, elle publie un livre rassemblant une sélection d’articles, de lettres, de revues, de critiques musicales, de mémoires et d’œuvres du compositeur Harutiun Dellalian, chez Printinfo. Ce livre inclut un CD contenant des œuvres de musique de chambre et de musique symphonique du compositeur. En 2007, elle est invitée à rejoindre l’organisation du Premier Festival International de Musique Symphonique en collaboration avec l’Orchestre Symphonique d’Arménie réunissant plusieurs solistes et chefs d’orchestre. Parmi eux, le maestro Emilio Pomárico, venant d’Italie, qui a dirigé le concert de clôture du festival dédié aux 70 ans du compositeur Harutiun Dellalian. Lors de ce concert, on a pu entendre en avant-première mondiale la Symphonie no3 du compositeur. Chaque année, Nariné Dellalian présente de nouveaux programmes de musique de chambre au Théâtre Sao Carlos et à la Fondation Gulbenkian, entre autres.

 

 

http://www.aravot.am/2014/09/18/497662/

http://irakan.info/full_spec.php?id=10852

http://www.alikonline.ir/hy/news/culture/item/18277-ՀԱՐՑԱԶՐՈՅՑ-Մենք-ոգեղէնութեան-պակաս-ունենք

http://www.aravot.am/2014/09/18/497662/